Courses : comment ne pas dépasser son budget ?

Chargement en cours
Optez pour des produits frais, généralement moins chers que les plats préparés.
Optez pour des produits frais, généralement moins chers que les plats préparés.
1/2
© Adobe Stock, Syda Productions

Si le premier poste de dépense d'un foyer français reste le logement, l'alimentation représenterait un peu moins de 20% du budget en 2019 (https://agriculture.gouv.fr/egalim-20-du-budget-des-menages-est-consacre-lalimentation). En plus des repas à la maison s'ajoutent ceux du temps de travail, parfois la cantine scolaire des enfants, sans compter l'addition d'éventuelles sorties au restaurant. Alors quand il est possible de mettre en pratique quelques astuces simples pour réduire les dépenses, pourquoi s'en priver ?

Organiser les menus de la semaine

Le fait d'élaborer les menus de la semaine ou des quinze prochains jours vous permettra de savoir avec exactitude quels produits vous allez utiliser. Ainsi, vous achèterez uniquement ce dont vous avez besoin, sans être tenté(e) de commander un plat à emporter, souvent plus onéreux. Faites également un point sur les aliments que vous avez déjà en votre possession pour éviter les doublons dans vos placards de cuisine. Établir les menus de la semaine et écrire une liste précise vous évitera ainsi de succomber à la tentation d'acheter des produits alimentaires "coup de coeur" !

Opter pour des produits frais ET de saison

Les produits transformés et les plats préparés sont généralement plus chers que les produits frais, pensez néanmoins à bien vérifier le prix au kilo ! Le coût des légumes de saison est moins élevé que ceux qui ont été importés, leur tarif comprenant le transport et la taxe d'importation. En outre, en cuisinant des produits frais, vous savez exactement quels ingrédients vous utilisez, évitant le surplus de sel, de sucre et l'absence de conservateurs, de colorants et de graisses saturées. Un gain pour le porte-monnaie et pour votre santé !

Faire la chasse au gaspillage

Accommodez les restes, congelez-les, réutilisez, ne stockez pas trop... Chaque petit geste anti-gaspi est une action bénéfique pour votre porte-monnaie. Ainsi, pensez à conserver vos produits réfrigérés dans des boîtes hermétiques ou congelez-les en petites portions pour vos repas du midi au bureau. L'achat en vrac est également une solution pour éviter le gaspillage et maîtriser votre budget alimentaire. Vous achetez uniquement la quantité nécessaire et réduisez, par la même occasion, le sur-emballage !

Astuce anti-gaspi : n'hésitez pas à recycler votre pain rassis en chapelure et faites sécher vos épluchures de légumes (bio de préférence) pour réaliser des bouillons déshydratés qui parfumeront vos plats !

Comparer les prix et varier les sources d'approvisionnement

Comparer les prix des aliments vous permettra de garder un oeil sur votre budget courses. Renseignez-vous sur les alternatives possibles à proximité de chez vous : optez pour un abonnement auprès d'une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), n'hésitez pas à acheter collectivement pour réduire les coûts, allez chercher vos fruits et légumes chez un maraîcher et votre viande chez un éleveur (sinon dans un magasin de producteurs ou un drive fermier). Pour les courses en grande surface, guettez les bons plans et les réductions et préférez les marques de distributeurs, moins chères que celles connues du grand public !

Si ces astuces peuvent modifier votre organisation ou vos habitudes, ne perdez pas de vue que le fait de mieux consommer s'en ressentira sur votre porte-monnaie et contribuera à préserver votre santé !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.