Auto-entrepreneur : comment faire une facture ?

Chargement en cours
La rédaction des factures ne doit pas être prise à la légère par l'auto-entrepreeur.
La rédaction des factures ne doit pas être prise à la légère par l'auto-entrepreeur.
1/2
© Adobe Stock, nenetus
A lire aussi

Les auto-entrepreneurs, comme tous les travailleurs indépendants, ont l'obligation de faire des factures à leurs clients, qu'il s'agisse de particuliers ou de professionnels. Comment procéder pour les rédiger correctement ?

Les mentions qui doivent figurer sur la facture de l'auto-entrepreneur

La facture est un document juridique qui fait également partie des obligations comptables des auto-entrepreneurs (ou micro-entrepreneurs). Pour éviter les sanctions en cas de contrôle mais aussi tout problème en cas de désaccord avec un client, elle doit respecter un certain formalisme et comporter des mentions légales obligatoires. Elle doit être rédigée en français, être établie en deux exemplaires (l'original étant donné au client), et être éditée sur support papier ou électronique. Les mentions obligatoires qui doivent y figurer sont :

• L'identité de l'auto-entrepreneur avec son nom et son prénom ainsi que son numéro SIREN ou SIRET.

• Un numéro de facture (le système de numérotation est au choix mais doit donner une séquence chronologique. Par exemple : F001, F002, F002...)

• L'identité de l'acheteur

• La désignation des services ou des produits fournis, avec leur quantité, leur prix unitaire et leur prix hors taxes.

• Le prix et le montant total en bas de la facture

• D'autres mentions comme la date ou le délai de paiement, le taux des pénalités de retard ainsi que la mention "TVA non-applicable", les micro-entrepreneurs n'y étant pas assujettis.

Des outils pour vous aider à réaliser vos factures

Vous débutez et avez peur de vous tromper ? Sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr, les services publics ont mis à disposition, gratuitement, un modèle de facture à télécharger au format PDF. Vous n'aurez plus qu'à vous en inspirer pour créer vos documents. Autre option : il existe de nombreux logiciels permettant d'éditer des factures auto-entrepreneurs en ligne. Certains sont gratuits tandis que d'autres sont payants, et tous ne proposent pas les mêmes fonctionnalités. Avant de télécharger un de ces outils, vérifiez qu'il soit conforme à la réglementation en vigueur et qu'il puisse s'adapter à votre activité. Les logiciels les plus avancés vous proposeront des fonctionnalités qui faciliteront vos démarches : l'automatisation des relances pour les factures impayées, l'automatisation des livres de compte, l'anticipation des cotisations sociales à payer, l'analyse de la rentabilité de votre micro-entreprise...

Factures : pourquoi il est important de bien les rédiger

Il est primordial de ne pas prendre à la légère ces règles de facturation. En effet, en cas de contrôle, l'auto-entrepreneur s'expose à des amendes. Selon l'article 1737 du CGI, chaque inexactitude ou omission dans une facture entraîne l'application d'une amende fiscale de 15 euros. Et celles-ci s'additionnent, jusqu'à atteindre la limite de 25% de la facture. De plus, les défauts de facturation, factures fictives et factures de complaisances peuvent entraîner une amende pénale de 75 000 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.