Allocations familiales : quelles aides pour pallier aux dépenses quotidiennes ?

Chargement en cours
La prime de naissance est versée à tous les ménages accueillant un nouvel enfant.
La prime de naissance est versée à tous les ménages accueillant un nouvel enfant.
1/2
© Adobe Stock, Pixel-Shot

Depuis près de deux ans, et surtout depuis la crise liée à l'épidémie de Coronavirus, les Français ont de plus en plus de mal à faire face à l'augmentation du prix de la vie. Particulièrement lésées, les familles nombreuses de la classe moyenne peinent à joindre les deux bouts. Fort heureusement, la CAF a mis en place de nombreuses aides financières pour aider à faire face au quotidien.

Allocations familiales, prime de naissance, prime de rentrée scolaire ou encore complément familial... Les aides financières destinées aux familles sont diverses et variées. Soumises à condition, ou non, elles sont attribuées dans le but de faciliter l'entretien et l'éducation des enfants pour les familles dont les revenus sont trop légers. Explications.

Prime de naissance et allocations familiales

En France, chaque naissance est obligatoirement accompagnée d'une prime de naissance reversée par la CAF (sous conditions de ressources). Cette prime, d'une valeur de 1003,95€ par enfant pour une naissance biologique et de 2007,91€ pour un enfant adopté, a pour but de faciliter les premiers achats liés à l'arrivée d'un bébé. Le terme "allocations familiales" est quant à lui utilisé à tort pour désigner l'ensemble des prestations familiales. Or, il s'agit d'une aide bien particulière. Versées elles aussi par la CAF, elles sont attribuées dès l'arrivée d'un deuxième enfant et à tout foyer la réclamant. Ceci étant dit, son montant varie bien évidemment en fonction des revenus du ménage. Concernant les échéances allant du 1er juillet 2022 au 31 mars 2023, les montants de base sont les suivants :

•139,83€ par mois pour deux enfants à charge.

• 318,99€ par mois pour trois enfants à charge.

• 498,15€ par mois pour quatre enfants à charge.

• 179,16€ par enfant supplémentaire.

Complément familial et allocation de soutien familial

Le complément familial est une prestation supplémentaire destinée aux familles nombreuses. Elle est accordée aux parents ayant au moins trois enfants à charge (âgés de 3 à 20 ans) et, comme toute aide, son montant varie selon les revenus du foyer. Si les conditions d'attributions sont remplies, le complément familial est alors versé automatiquement et tous les moins par la CAF. Depuis le 1er juillet 2022, son montant plein et maximal est fixé à 273,02€ mensuels. De son côté, l'allocation de soutien familial (ASF) est versée au parent célibataire qui élève seul son ou ses enfants. Elle s'adresse également aux couples qui auraient recueilli un ou plusieurs enfants. Au 1er juillet 2022, son montant s'élève à 122,93€ par mois et par enfant pour un parent seul et à 163,87€ pour un couple. À noter que l'ASF est l'une des seules prestations familiales à ne pas être soumises à des conditions de revenus...

Allocation de logement familiale et allocation de rentrée scolaire

L'allocation de logement familiale (ALF) est une aide mensuelle qui vise à réduire le montant du loyer d'un foyer. Soumise à conditions, elle est attribuée en fonction de la situation familiale et s'adresse aux personnes ne pouvant prétendre aux APL. Son montant n'est pas fixe et varie selon la composition du ménage, ses ressources perçues et son lieu de la résidence. L'allocation de rentrée scolaire (ARS) quant à elle, s'adresse aux ménages modestes possédant au moins un enfant scolarisé (âgé de 6 à 18 ans). Son but est de prendre en charge une partie des dépenses liées à la scolarité, autrement dit les fournitures ou frais d'inscription quels qu'ils soient. Elle est attribuée, selon conditions, une fois par an (en général dans le courant du mois d'août).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.