Allocation scolaire : 5 choses à savoir

Chargement en cours
Les fournitures scolaires représentent un sacré budget pour les familles.
Les fournitures scolaires représentent un sacré budget pour les familles.
1/2
© Adobe Stock, Vely

La rentrée des classes est prévue le 2 septembre 2021, et pour les parents, il est grand temps de boucler les derniers détails. Les enfants, eux, vont pouvoir remplir leurs cartables. Mais pour venir en aide aux familles en difficulté à la rentrée, il existe une aide très appréciée du grand public : l'allocation rentrée.

À qui s'adresse-t-elle ?

L'allocation de rentrée scolaire, également appelée ARS, est versée à près de 3 millions de familles aux revenus modestes à travers la France. Elle est attribuée sous conditions de ressources aux foyers ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans (de 6 à 20 ans à Mayotte). Pour savoir si vous êtes éligible ou non, il suffit de remplir un formulaire sur le site du Service Public.

Les critères de ressources sont les suivants :

- Pour un enfant à charge, vos revenus doivent être inférieurs à 25 319€ par an.

- Pour deux enfants à charge, ils doivent être inférieurs à 31 162€ par an.

- Pour trois enfants à charge, ils doivent être inférieurs à 37 005€ euros par an.

- Pour chaque enfant à charge en plus, il faut rajouter 5 843€ par enfant à ce dernier montant.

À quel montant s'élève-t-elle ?

Le montant varie à chaque rentrée scolaire et en fonction de l'âge de vos enfants. Cette année, l'allocation de rentrée scolaire s'élevait à 370,31 euros par enfant âgé de 6 à 10 ans, 390,74 euros pour les 11 - 14 ans, et à 404,28 euros pour les plus de 15 ans. Cette somme est versée chaque année dans le courant du mois d'août par la caisse d'allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA).

Comment en bénéficier ?

Si vous touchez déjà des allocations de la part de la CAF, pas besoin de démarches supplémentaires. La Caisse d'allocations familiales verse de façon automatique l'allocation de rentrée scolaire aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions. S'ils ne bénéficient pas déjà d'allocations, les foyers concernés doivent télécharger un formulaire sur le site de la CAF, l'imprimer, et l'envoyer à la CAF du département de résidence.

À quoi sert-elle ?

En théorie, les foyers qui reçoivent cette allocation peuvent acheter ce qu'ils souhaitent avec cette somme. Même si elle est destinée à couvrir les dépenses liées à la scolarité, aucune justification n'est demandée. D'ailleurs, de nombreuses familles achètent les fournitures scolaires bien avant la rentrée, lors des soldes, puisqu'elles sont bien moins chères. Toutefois, un sondage Opinion Way commandé par la CAF affirmait en 2018 que les principales dépenses concernaient les fournitures scolaires et l'achat de vêtements, suivis par le financement de la cantine, des transports ou de l'assurance scolaire, l'achat d'articles de loisirs ou de sport pour l'enfant ou encore l'inscription à des activités extrascolaires.

Une allocation qui fait polémique

Chaque année, des personnes râlent en affirmant que certains foyers utilisent l'allocation scolaire à des fins de loisirs plutôt qu'à des fins scolaires. Cette année, c'est même le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer qui a affirmé que les "achats d'écrans plats" étaient "plus fréquents" dans les jours suivant le versement de l'ARS. Résultat, de nombreuses personnes demandent à ce que la somme soit remplacée par des bons d'achat qui ne puissent être utilisés que dans le cadre de dépenses liées à la scolarité. Un système qui ne fait pas l'unanimité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.