Abonnements en masse : en avez-vous vraiment besoin ?

Chargement en cours
Parmi vos nombreux abonnements, certains ne vous sont sans doute plus utiles.
Parmi vos nombreux abonnements, certains ne vous sont sans doute plus utiles.
1/2
© Adobe Stock, Proxima Studio

Si vous jetez un oeil à vos derniers relevés de compte, vous trouverez certainement des dépenses liées à des abonnements. Téléphonie, bien-être, loisirs... Aujourd'hui, de nombreux secteurs permettent de payer leurs produits et services de manière régulière plutôt qu'en une seule fois. Mais êtes-vous certain(e) d'avoir réellement besoin de tous ces abonnements ?

Des abonnements qui se multiplient

Que vous choisissiez de payer mensuellement, tous les trimestres ou une fois par an, vous êtes forcément abonné(e) à un fournisseur d'eau et un fournisseur d'électricité. S'ajoutent l'abonnement téléphonique et celui à Internet, deux services devenus quasiment indispensables au quotidien. Et puis il y a ces autres abonnements auxquels vous avez souscrit pour votre confort, par commodité, pour vous faire plaisir voire même... sans vous en rendre compte : le service de vidéo à la demande, la plateforme de streaming musical, la salle de sport, les jeux vidéo en réseau, la livraison de produits achetés sur Internet à volonté, la box à cuisiner, les journaux et revues...

De petites dépenses qui se multiplient

Les abonnements s'avèrent bien pratiques puisqu'ils permettent de ne pas tout payer d'un coup. Les montants prélevés régulièrement ne sont pas très importants, ce qui évite une baisse soudaine dans son compte en banque. Mais cet avantage peut aussi être un inconvénient. Le débit de 9,99 euros qui a lieu tous les six mois peut passer inaperçu, et de ce fait, le consommateur ne s'interroge pas sur la nécessité de son abonnement. Parfois, il voit bien qu'il paie cinq euros mensuels pour un service dont il n'a plus l'utilité, mais décide de ne rien résilier. Après tout, cinq euros ce n'est pas grand chose, entamer des démarches de résiliation est rébarbatif et ce service pourrait de nouveau être utile un jour. Le problème, c'est que ces cinq euros s'additionnent et représentent au final une somme plus conséquente, qui aurait pu servir à autre chose. Et bien souvent, plusieurs abonnements sont concernés. Au final, les abonnements inutiles peuvent plomber les finances personnelles avec une discrétion dont il faut se méfier.

Comment éviter les abonnement inutiles ?

Pour éviter ce problème, une seule solution : épluchez minutieusement vos relevés de compte, repérez ce qui provient d'un abonnement, interrogez-vous sur l'utilité d'une telle dépense et faites les démarches nécessaires pour résilier ce dont vous n'avez plus besoin. Ainsi, vous pourrez repartir sur de bonnes bases.

Par la suite, réfléchissez toujours à la nécessité d'un abonnement avant d'y souscrire, et faites régulièrement le point pour voir si vos habitudes de consommation ont changé. Par ailleurs, sur Internet, méfiez-vous des essais gratuits d'un mois qui, si rien n'est fait, se transforment automatiquement en abonnements payants. Si vous désirez tester un tel service, mettez-vous un rappel avant la date de fin de la gratuité pour ne pas vous retrouver abonné(e) à quelque chose qui ne vous servira pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.